fbpx

LES MESSAGES CONTRAIGNANTS

Messages contraignants qu'est ce que c'est ?

C’est un concept développé à la fin des années 70 par Taibi Kahler (psychologue américain). Il voulait répertorier et classifier les signes émis par une personne en situation de stress. Les messages contraignants (appelés aussi drivers) sont des slogans internes à une personne, une sorte d’injonction, de conditionnement que tu as enregistré comme un programme informatique. C’est une petite voix dans ta tête qui te donne un ordre et qui te dit « sois fort.e », « sois parfait.e, » « dépêche-toi », « fais un effort », « fais plaisir ».

Si bien que dans certaines situations, tu ne peux t’empêcher d’agir ou plutôt de réagir d’une certaine façon. 

D'où proviennent les drivers (messages contraignants) ?

Ces messages proviennent de notre éducation. Ils sont issus des expressions fréquemment entendues dans notre enfance, et nous ont été répétés de façon plus ou moins insidieuse. Ils se constituent à partir de croyances et sont générateurs de croyances limitantes.

Ces « incantations » nous obligent à quelque chose, nous contraignent, sans que l’on en ait forcément conscience. Pour quelle finalité ? Être accepté.e

En résumé, c’est une stratégie inconsciente qui nous pousse à agir de la « meilleure façon » pour être aimé.e.

 

Les 5 messages contraignants

Message contraignant n°1 : Sois parfait

Hérité du discours « tu peux mieux faire »

Le « sois parfait » est exigeant, il faut que les choses soient faites à la perfection. Il met la barre haut. Il est exigeant vis-à-vis de lui-même mais aussi vis-à-vis des autres. Cela peut finir par devenir insupportable (pour lui mais aussi pour son entourage) car il va chercher quoi qu’il arrive à atteindre la perfection, il va préférer ne pas faire plutôt que de faire quelque chose qui ne sera pas parfait (il y a tendance à procrastiner). Souvent insatisfait de ses performances ainsi que celles des autres. Il va avoir tendance à se concentrer sur ce qui ne va pas, sur ce qui manque. Il se compare énormément et a du mal à être dans le moment présent.

Message contraignant n°2 : Fais plaisir

Hérité du discours « sois gentil »

Le « fais plaisir » est altruiste, orienté vers l’autre. Toujours prêt à aider. Il pense qu’il vaut mieux être bien avec les autres et pour cela se montrer dévoué, aimable et gentil à leur égard. Il attache beaucoup d’importance à être aimé, approuvé. Le « fais plaisir » a besoin de plaire et pense que pour y parvenir il faut mettre les besoins et envies des autres avant les siens. Ce qui est important c’est de satisfaire le besoin de l’autre.  Besoin qu’il a tendance à anticiper.  Il se plie en 4 pour que l’autre soit heureux et au bout d’un moment, il ne satisfait plus ses propres besoins. Il a du mal à dire non, à demander quelque chose, à fixer des limites.

Message contraignant n°3 : Dépêche-toi

Hérité du discours « dépêche-toi de finir ton assiette »

Pour le « dépêche-toi », il faut que les choses se fassent vite. Le plus vite possible car le temps est bien trop précieux pour être gâché. On ne fait bien les choses que si on les fait vite. Tout doit rentrer dans un temps imparti. On va préférer repousser le travail jusqu’au dernier moment pour faire le plus vite possible car si j’ai le temps de le faire, ce ne sera pas bien. Le « dépêche-toi » a besoin d’être sous pression permanente, il n’a jamais le temps et doit toujours aller le plus vite possible. Il peut avoir tendance à s’éparpiller et à ne faire les choses qu’à moitiéEnfin il a du mal à déléguer et préfère souvent faire à la place des autres. Il est ultra stressé et stressant.

Message contraignant n°4 : Sois fort

Hérité du discours « ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts » 

Le « sois fort » est orienté résultat, autonome et très exigeant. Avec lui, aucun signe de faiblesse n’est tolérable, il ne s’autorise pas à être faible. Il ne s’écoute pas. Il veut tout prendre en charge. Quoi qu’il arrive il est fort, il tient le cap au détriment de ses besoins fondamentaux, de sa santé. Il est fort pour les autres. C’est un roc sur lequel on peut s’appuyer.

Message contraignant n°5 : Fais un effort

Hérité du discours « A vaincre sans peine on triomphe sans gloire »

Travailleur acharné et scrupuleux. Pleinement impliqué. Studieux. Le « fais un effort » est persévérant, endurant et déterminé. Pour lui rien n’est facile. Si pas d’effort ça ne va pas, il va s’arranger pour complexifier pour que cela lui demande un effort. Il faut qu’il souffre, qu’il en bave. Si ce n’est pas compliqué, ce n’est pas pour lui. Toutes les choses sont difficiles et les autres doivent peiner avec lui. Il est important pour lui de montrer de l’acharnement. Minimise les résultats obtenus facilement. Peut aller jusqu’à compliquer les tâches pour y mettre de l’effort.

En résumé

Bien entendu, ces drivers ne sont que des caricatures, des archétypes. Et on ne peut posséder toutes les caractéristiques d’un même message. Cependant, il faut leur reconnaitre leurs facultés à nous amener dans des expressions positives de notre personnalité et surtout faire attention aux côtés plus négatifs. Il faut prendre conscience de ces messages et identifier comment ne pas les rendre trop contraignants, trouver où est ce que je place le curseur pour que ce soit bon pour moi afin d’agir et non de réagir.

messages contraignants
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial